Shannon Racing Team

Shannon Racing Team est né en Irlande au cours de l’année 1995 et financée par un fond basé à Milan en Italie. L’objectif est d’entrer en Formule 1 en 1998. L’équipe est engagée en Formule 3 et en Formule 3000 lors de la saison 1996 avec Tom Kristensen et Luca Rangoni comme pilotes.
Les débuts en F3000 sont prometteurs, Tom Kristensen signe la pole position lors de la première course au Nürburgring et le meilleur tour en course, qu’il termine à une encourageante quatrième place. À Pau, seconde manche de la saison Kristensen abandonne et la seconde voiture engagée pour cette course et confiée à Luca Rangoni termine sixième. L’équipe s’annonce comme un adversaire pour la victoire.

Les dirigeants de la structure irlandaise surprennent tout le monde en mettant un terme à leur saison en F3000 après la course de Pau après avoir racheté 51 % des parts de l’écurie de Formule 1 Forti Corse. Shannon arrive avec deux ans d’avance et avec seulement quelques courses derrière elle au sommet du sport automobile. Le deal semble intéressant pour les deux partie, Shannon arrive en F1 sans partir d’une feuille blanche et son apport financier sauve l’écurie Forti asphyxié financièrement. Les Forti changent donc de couleurs lors du Grand Prix d’Espagne abandonnant leurs livrées jaune pour le Vert-blanc-rouge de Shannon.

Mais le mariage tourne rapidement au conflit entre Shannon Racing et Forti Corse. Guido Forti, patron et fondateur de la marque éponyme accuse son nouveau partenaire de ne pas avoir versé la somme due pour les 51% de l’écurie. Les Irlandais de leur côté assurent le contraire, pourtant le manque de fond se fait ressentir, les deux voitures ne faisant que quelques tours en Grande-Bretagne prenant soin de rester loin des 107% de la pole position pour ne pas se qualifier. Forti ne dispose plus que de deux moteurs Ford au kilométrage dépassé. La facture moteur n’étant plus payée depuis plusieurs semaines. Lors de la course suivante, en Allemagne, bien que présente les deux voitures restent au garage, aucun moteur n’étant disponible faute d’argent. Guido Forti retire son équipe pour la course suivante espérant trouver de nouveaux partenaires pour relancer la machine.

Shannon Racing contre-attaque en affirmant détenir 51% de l’écurie et donc être les seuls propriétaires, les dirigeants limogent Guido Forti de son poste de directeur de Forti Corse. Ce dernier saisi la justice italienne. Les démêlés judiciaire entre les deux entités refroidit tout nouveau commanditaire potentiel. La FIA réclame également à Forti 2 millions de dollars pour ne pas s’être présentée depuis trois courses ce qui est interdit dans les accords concorde qui régissent la F1.

Shannon Racing remporte finalement le procès en septembre, trop tard l’équipe Forti Corse n’existe plus elle a été liquidée. L’équipe venue de Dublin suivra rapidement les Italiens en mettant la clé sous la porte avant la fin de l’année 1996. Shannon Racing disparaît aussi vite qu’elle était apparue.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s