Williams F1 Team

Frank Williams fonde son écurie, Frank Williams Racing Cars Ltd , en 1966, il fait d’abord courir des Brabham en F3 et en F2. C’est en 1969 que Frank Williams se lance en F1, il engage toute d’abord une Brabham, puis une De Tomaso en 70 puis les deux saisons suivantes une March.

Frank Williams décide de construire sa propre F1 en 1972, avec l’appui financier d’un manufacturier de voiture miniature, Polytoys, construit la Polytoys FX2 hélas une voiture décevante. En 1973 l’Iso FX3 fruit de la collaboration de Williams Racing Cars et Iso un fabricant de voitures italien. C’est surtout une évolution de la Polytoys de l’année passée, mieux née, mais pas encore capable de lutter pour les points à la régulière.

Fin 1975, Frank Williams abandonne ses Iso pour des voitures baptisées pour la première fois Williams. Frank Williams vend la majorité de ses parts à Walter Wolf homme d’affaire canadien passionné de Formule 1 à la fin de la saison 75. L’écurie courre donc en 76 sous le nom de Wolf-Williams. L’association tourne au vinaigre en fin de saison, Walter Wolf mettant Frank Williams à la porte. L’écurie devenant simplement Walter Wolf Racing. Frank Williams, revanchard fonde avec son ami Patrick Head, Williams Grand Prix Engineering.

Le début de saison approchant, les finances étant serrées, Williams engage une March pour la saison 77. Mais dès la saison, 78 Williams retrouve le statut de constructeur. La première victoire de Williams arrive dès la saison 1979 soit 10 ans après l’arrivée de Frank Williams en F1. Elle est signée Clay Regazzoni en Grande-Bretagne.

Le succès est total en 1980, Williams décroche le titre pilote avec Alan Jones et le titre constructeur. L’écurie réitère les mêmes résultats en 1981, mais cette fois avec Keke Rosberg.

Pour rester dans la course face aux constructeurs propulsée par des moteurs Turbo, Williams abandonne son V8 Ford-Cosworth pour s’allier avec Honda et hériter de leur moteur turbo fin 1983. Après quelques coûts d’éclats en 84 et 85, Williams retrouve le chemin du titre mondial en 1986, succès assombris par le terrible accident de la route qui laissera Frank Williams paralysé.

En 1987, Williams-Honda domine tout, Piquet et Mansell s’affronte à couteaux tiré, Piquet remporte le titre pilote, Williams le titre constructeur. Piquet claque la porte de l’écurie n’ayant pas obtenu le statut de 1er pilote. Honda décide également de mettre un terme à sa collaboration avec Williams pour rejoindre Mclaren.

En attendant d’être propulsé par Renault en 1989, Williams signe un contrat d’une saison avec Judd. La saison est difficile, couronnée tout de même par deux podiums de Mansell avant son départ pour Ferrari en 89.

1989, première saison avec Renault, plusieurs victoires de Boutsen et Patrese, Williams termine à la 2e places du championnat ce qui augure de belles choses pour les saisons suivantes. Hélas pour Williams la saison 90 est difficile, malgré quelques victoires l’écurie doit se contenter de la 4e place du championnat. Williams retrouve la place de vice-championne en 91 puis remporte les titres pilotes et constructeurs en 1992 avec Mansell, puis 1993 avec Prost. En 1994, tragique saison pour Williams qui venait de signer Ayrton Senna, celui-ci se tue à Imola. Damon Hill, David Coutlhard et Nigel Mansell malgré le choc et la douleur permettront à Williams de décrocher le titre constructeur. Le titre pilote revenant à Schumacher chez Benetton.

En 1995 Williams, termine deuxième derrière les irrésistibles Schumacher-Benetton-Ford. Williams-Renault décroche à nouveau les titres pilotes et constructeur en 1996 avec Damon Hill et 1997 avec Jacques Villeneuve.

Malgré la fête en 1997, Frank Williams sait que les saisons suivantes seront plus compliquées. Renault Sport annonce son retrait de la Formule 1, les V10 Renault continueront de courir sous le nom de Mecachrome sous traitant de Renault, mais sans les financements du constructeur. Williams perd aussi le redoutable Adrian Newey parti chez Mclaren. Villeneuve et Frentzen malgré un matériel moins performant que leurs rivaux direct, arriveront tout de même à hisser Williams sur le podium du championnat. En 1999, Frentzen et Villeneuve sont partis remplacé par Zanardi et Ralf Schumacher, le Mecachrome/Supertec est toujours là. Ralf inscrira 35 points, Zanardi 0, Williams se retrouve 5e.

Mais 1999 étaient une année de transition, en cours de saison Frank Williams annonce la signature d’un contrat moteur avec BMW à partir de l’année 2000. Jusqu’en 2003 Williams réussira à se maintenir sur le podium du championnat. Les saisons suivantes, 2004 et 2005, un lent déclin commence, ayant refusé de vendre à BMW, Frank Williams se retrouve sans soutiens d’un grand constructeur en 2006 et signe chez Cosworth son partenaire historique des années 70. Puis à partir de 2007 signe avec Toyota, l’arrivée du constructeur Japonais n’y change rien, Williams ne gagne plus, les finances ne suivent plus celles des top teams. Fin 2009 Toyota se retire, Williams se tourne une nouvelle fois vers Cosworth pour deux saisons encore une fois difficile.

2012 une petite bouffé d’air arrive chez Williams qui a renoué avec Renault et décroche avec Pastor Maldonado sa première victoire depuis des années en Espagne. L’embelli sera de courte durée, la saison suivante Williams ne marquant que 5 petits points.

Le renouveau arrive en 2014, nouveau partenaire Martini qui apporte de l’argent frais, nouveau moteur avec le V6 Turbo Mercedes très bien né. Williams monte de nouveau sur le podium et occupe la 3e place du championnat. Grâce au moteur Mercedes et à l’apport de Martini, Williams réussis à lutter régulièrement pour les points, hélas un manque de développement du châssis en cours de saison fait plonger l’équipe au classement après la mi-saison depuis plusieurs saisons.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Williams F1 Team »

  1. Ping : Wolf Racing de Williams à Fittipaldi | SportCar Passion | Autosport Network

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s