March Engineering

March est fondée en 1969 par Max Mosley, Alan Rees, Graham Coaker et Robin Herd, leurs initiales ont donné le nom de l’écurie.

March se lance en Formule 1 dès 1970, en tant qu’écurie d’usine et également comme fournisseur pour différentes écuries privées. Dès la première course d’une March, Jackie Stewart sur sa Mach privé de l’écurie Tyrrell signe la pôle position et gagne lors du Grand Prix suivant en Espagne. Mais de conception classique, la March 701 est rapidement dépassée par la concurrence.

Lors des saisons suivantes, les March brillent de temps à autre, mais sans bousculer la hiérarchie dans le petit monde de la F1. March réussis, néanmoins, son premier paris être un vendeur avant tout. De nombreuses écurie désargentés achètent des March, voiture certes peu performante mais abordable financièrement.

Fin 1977 March se retire comme écurie d’usine pour ce concentrer sur la Formule 2 et Formule 3. En 1981, l’écurie Ram Racing contact March pour la conception d’une Formule 1, c’est le retour de March en F1. Mais en trois saisons, les March de l’écurie Ram enchaîneront les non-qualifications et les courses sans moindre point. Fin 83 suite à ce raté complet, March se concentre sur le championnat CART et la nouvelle F 3000 prévue pour 1985, la F2 et F3 sont également misent de côté.

En F3000, c’est le succès, champion en 85, 86 et 87. Ces succès font revenir l’envie de F1, c’est fait en 1987. Grâce à un jeune et talentueux ingénieur, Adrian Newey, la March permettra au premier pilote Ivan Capelli de se mêler à la bataille avec les meilleurs.

Fin 1989 devant des résultats encore une fois décevant, l’équipe est rachetée par le sponsor principal Leyton House qui rebaptise l’écurie Leyton House Racing.

Leyton House Racing restera dans la droite ligne de March tant au niveau de la voiture qui sera une évolution de la March 89, ainsi qu’en résultat décevant malgré quelques coups d’éclat, 2eme au Grand Prix de France 1990 par exemple.

À la fin de la saison 1991, Leyton House est en faillite suite à un scandale financier au Japon. Un consortium mené par Gustav Brunner rachète l’écurie qui reprend son nom de March. En 1992, l’écurie reste en fond de grille malgré 3 points inscrit.

L’écurie s’inscrit pour la saison 1993, mais déclare forfait après une non-participation au premier Grand Prix de la saison faute de budget. March disparaît ainsi des écran radars de la F1. La marque n’a pas entièrement disparu, depuis 1993 à l’image du Classic Team Lotus, elle aide les propriétaires de ses modèles à les entretenir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s