Boss GP, Ingo Gerstl et Wolfgang Jaksch s’imposent à Monza

Le Boss GP avait rendez-vous ce week-end sur le circuit de Monza dans le cadre du Perroni Racing Day. 17 engagés, trois formule 1 en open Forti FG03 du Speed Center, Toro Rosso STR1 de Top Speed, Benetton B197 du Penn Elcom Racing et la Super Aguri SA06 du F Xtreme Racing. La catégorie est complétée par une quatrième voiture, la Dallara GP2/11 de l’équipe Mansell Motorsport. La catégorie formula était représentée par 13 voitures, onze Dallara GP2/08 et deux Dallara World Series by Renault.

forti_fg03_bossgp2018

Forti FG03 – Hans Laub

Retour d’une Forti en compétition, une Toro Rosso devant !

Ingo Gerstl et sa Toro Rosso Cosworth s’installent rapidement en haut de la feuille des temps dès les deux séances d’essais libres. Viennent ensuite Phil Straford (Benetton Judd) et Wolfgang Jaksch (Super Aguri Cosworth).

Le pilote autrichien réédite sa domination des séances d’essais par la pole position devant Rinus Van Kalmthout (Dallara GP2/11 Judd) et Phil Straford (Benetton Judd).

Seulement 14 voitures prennent part à la course 1, Van Kalmthout qui avait signé le deuxième temps sur la grille est non partant à cause d’un soucis mécanique. Hans Laub (Forti) et Thomas (Top Speed/Dallara GP2/08 Mecachrome) ne c’était pas qualifié suite à des sorties de piste. Ingo Gerstl s’impose, devant Phil Stratford et Marco Ghiotto (Dallara GP2/08 Mecachrome).

La seconde course voit le leader du championnat, Gerstl s’accrocher avec plusieurs concurrents au départ et devra abandonner. Wolfgang Jaksch impose sa Super Aguri sur l’autodrome de Monza devant Armando Mangini (MM International Dallara GP2/08 Mecachrome) et Marco Ghiotto.

Ingo Gerstl (course 1) : « C’était sympa de rouler à côté de Phil (Stratford). Dans le virage rapide de Parabolica, j’ai eu une voiture nerveuse vers la fin de la course, l’arrière a glissé un peu. Dommage que Wolfgang Jaksch n’est pas pris le départ. « 

Marco Ghiotto (course 1) : « Je pensais pouvoir rouler devant. Mais c’était la première fois que je conduisais en trois ans. Pour des raisons familiales, j’ai dû faire une longue pause. Cette voiture est vraiment une bonne voiture. »

Wolfgang Jaksch (course 2) : « J’ai laissé passer Rinus parce qu’il poussait. Le plan était de s’accrocher à lui et peut-être parce que j’ai un peu plus de puissance, je peux le dépasser dans le dernier tour. J’ai eu un bon rythme aujourd’hui, je me sentais beaucoup mieux dans la voiture qu’hier. Une fois dans le gravier, c’était brutal, mais heureusement j’ai quand même rattrapé la voiture. Je voulais gagner la course aujourd’hui. Chapeau à Ingo (Gerstl) hier. Ce qu’il est capable de faire est sensationnel. »

Au championnat, Ingo Gerstl reste en tête du général et de la class OPEN, en FORMULA, c’est Florian Schnitzenbaumer (Top Speed) qui reste en tête. Prochaine course à Hockenheim le 22 juillet.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s