Embassy-Hill de la piste au drame

Graham Hill fonde sa propre écurie en 1973 avec le soutien du cigarettier Embassy. L’écurie Embassy-Hill début le championnat 1973 avec une Shadow DN1 privée. Le meilleur résultat de l’équipe est une 9e place au GP de Belgique. En fin de saison Hill choisit d’engager Lola pour concevoir une nouvelle voiture pour 74.

Team usine pour Lola Cars puis constructeur

 

Malgré le statut d’écurie usine Lola, l’écurie Embassy-Hill ne décroche qu’une 6e place en Suède. Lola qui n’était plus engagée en F1 depuis 1968 est quelque peu dépassé.

Pour 1975, Graham Hill décide de devenir constructeur, l’écurie débutera malgré tout la saison avec la Lola de la saison précédente. Graham Hill se concentre sur la direction de l’équipe, il ne pilotera plus, sauf lors du GP de Monaco où il ne se qualifie pas. Tony Brise décroche une 6e place et Alan Jones décroche une 6e place. Embassy-Hill ce classe 11e du championnat.

Fin 1975, Graham Hill qui pilote son avion privé, ramène Tony Brise et une partie de son équipe d’une séance d’essais privé du Castellet en France. L’avion s’écrase non loin Elstree. Graham Hill, Tony Brise et une partie des mécaniciens meurent dans l’accident. L’écurie est décapitée et disparaît de la F1.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s