Biathlon de chars de combat, ou quand une arme de guerre devient objet de compétition

Les chars de combat, appelé aussi tank, sont hélas connu pour les dégâts qu’ils causent dans les conflits à travers le monde. Mais parfois, ils sont utilisés de façon pacifique et c’est plutôt amusant. La Russie est à l’origine d’une compétition internationale ouverte à tout les pays le Biathlon de chars de combat.

T-72B_-_TankBiathlon2013-27

Kartsev-Venediktov T-72B3

Remporter des médailles et non plus semer la mort

Les pays engagés, un peu sur le modèle des Jeux olympiques ou des coupes du monde, envoient leur meilleur équipage de chars de combat pour se mesurer sur quatre épreuves qui comme au biathlon traditionnel mêlent une course de vitesse et tirs de précision.

Le circuit est bien sur imposé et parsemé d’obstacle. Les compétiteurs doivent tirer (à la mitrailleuse et au canon) sur des cibles à des distances de 1 800, 1 700 et 1 500 m et aussi à 600 et 700 m. Un tir manqué ajoute un tour de pénalité, dans le dernier tour, 10 secondes est ajouté au temps de l’équipe si elle rate un tir. La compétition compte quatre épreuves :

– Course individuelle avec tirs
– Course sprint
– Course de poursuite
– Course de vitesse et de manœuvrabilité

La première épreuve internationale à eu lieu de 2013, seul des pays alliés à la Russie étaient présent. Par le passé, l’URSS avait déjà organisé ce type de compétition au sein du bloc de l’Est. Le bloc de l’Ouest lui avait le Canadian Army trophy ou Can-Am Trophy depuis 1997.

La Russie s’impose en 2013 contre le Kazakhstan, la Biélorussie et l’Arménie, les quatre équipes sont toutes équipés de char T-72B3. Pour 2014, la compétition reçois l’inscription de 41 équipes, y compris des pays occidentaux, la Crise de Crimée et le conflit en Ukraine auront raison de l’esprit purement sportif et verront de nombreuses équipes déclarer forfait.

12 équipes participent quand même à la compétition. Hormis la Russie qui utilise un T-72B3 et la Chine son Type 96A, les 10 autres équipages utilisent un T-72B. La Russie s’impose une nouvelle fois, même chose en 2015 ou 13 équipes s’affrontent. Les années suivantes, la Russie s’imposera encore avec ses T-72B3. En 2017, la Chine avec ses Type 96A était à deux doigts de remporter la compétition. L’Inde engagea ses T-90 Bhishma en 2017, mais devant des soucis techniques fût éliminé avant la fin des épreuves.

Une compétition rivale est organisée en Europe, le Strong Europe Tank Challenge, qui a vu l’Allemagne s’imposer en 2016 avec son Leopard 2A6 en 2016, puis l’Autriche l’année suivante avec le même char. L’Allemagne reprenant la couronne cette année toujours avec le Leopard 2A6. La France s’est classé 4e en 2017 et 2018 avec le char Leclerc AMX.

DSC01826

Espérons qu’un jour ces véhicules impressionnants ne serviront plus que pour ce genre d’événement et non plus à semer la mort.

Publicités
Ce contenu a été publié dans Sport Auto, Voiture par Camille Oger, et marqué avec , , , . Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos Camille Oger

Fan de F1 depuis ma plus tendre enfance, je découvre la Scuderia Minardi en 1997, une rencontre qui se transforme en histoire d'amour. De cet amour naît le site les minardistes portail francophone officiel Minardi en 2004. Blogueur à mes heures perdues, pilote karting, et auteur du livre Formula Uno, dans l'ombre de Ferrari.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s