Force India sauvé du naufrage par ses créanciers ?

L’écurie Force India, engagée sous le nom officiel de Sahara Force India Formula One Team, a été placée sous le régime d’administration judiciaire en Grande-Bretagne, équivalent en France du « Redressement Judiciaire » au tribunal de commerce.

Beaucoup de journaux et sites titrent, « Sergio Perez fait placer Force India sous administration judiciaire » pour une question de salaires non payés. La réalité est bien plus compliquée que cela. Le management de Sergio Perez fait également partie des initiateurs de l’action, mais au même niveau que Mercedes le motoriste de l’équipe et BWT le plus gros sponsor de l’écurie.

 

Force India 2018

Force India 2018 – Wikipedia

Des dettes qui s’accumulent depuis des années

 

En cause des dettes de la part de Force India qui courent depuis plusieurs saisons auprès de nombreux créanciers. Vijay Mallya est empêtré lui et ses sociétés (Kingfisher par exemple) dans un bras de fer juridique avec son pays, l’Inde. Le patron et ses entreprises devraient de très forte sommes à l’Union Fédérale Indienne. Certaines de ses entreprises ont déjà fait faillite. Force India a d’abord tenu grâce à l’apport de Sahara Group à partir de 2012. Dirigés par un compatriote de Mallya, Subrata Roy, Sahara Group est devenu le sponsor titre et un des actionnaires principaux de Force India. Hélas, Subrata Roy et son groupe sont aussi englués dans des soucis financiers.

Giancarlo_Fisichella_2008_China_force_india

Force India 2008 – Wikipedia

 

L’équipe Anglo-Indienne a donc fait appel à des « pilotes payant », apportant avec eux de généreux partenaires. Adrian Sutil avec Medion, Sergio Perez avec Claro de Carlos Slim ou encore en embauchant des pilotes Mercedes pour avoir une ristourne sur la fourniture moteur, Paul di Resta, puis Esteban Ocon. Force India a également engagé des pilotes comme Nikita Mazepin afin de signer des partenariats supplémentaires en Russie, Lucas Auer avec BWT, Alfonso Celis Jr. lui aussi soutenu par le groupe Slim (Telmex, América Móvil, Grupo Carso).

 

Adrian_Sutil_2013_Malaysia_FP2_force_india

Force India 2014 – Wikipedia

Nico_Hulkenberg_force_india

Force India 2015 – – Wikipedia

 

Holding Orange India ltd. ne peu plus payer les fournisseurs

 

Force India appartient à la holding Orange India, détenu par le duo Mallya-Roy et Michiel Mol un entrepreneur des Pays-Bas, ancien actionnaire de l’équipe quand celle-ci s’appelait Spyker F1 Team. Mol détiendrait 10 % de l’équipe. Force India est endetté à 195 millions d’euros auprès de la Holding qui paye les fournisseurs. Le team doit également 11 millions à Mercedes, et seulement 3 millions au Management de Sergio Perez. BWT aurait investi de l’argent sous forme de prêt plutôt que sous-forme de sponsoring. L’entreprise autrichienne chercherait à récupérer une partie en action pour avoir un retour sur investissement. En passant sous le régime d’administration, l’équipe est pour un temps à l’abri de ses créanciers et cela pourrait permettre le rachat.

 

Une possible manœuvre de Mercedes-BWT pour en faire une équipe B Mercedes

 

Plusieurs acheteurs sont sur les rangs, BWT et Mercedes soutenu, il semblerait par Carlos Slim. Puis Lawrence Stroll père de Lance Stroll, Dimitri Mazepin, et Rich Energy. Pour le dernier acheteur, il semblerait plus que l’entreprise de boissons énergisante ait profité des difficultés de l’écurie pour se faire du sponsoring sans débourser un euro. En parlant régulièrement d’un intérêt pour l’équipe, en postant une image d’une F1 entièrement aux couleurs de « Rich Energy Racing », jusqu’à se week-end en annonçant avoir fait une offre refusée de rachat. Si Rich Energy était si intéressé, elle aurait déjà commencé par investir plus tôt dans la saison selon nous.

 

rich_energy_racing

« Rich Energy Racing » – Rich Energy

 

FRP Advisory est maintenant aux commandes de l’équipe, cette société s’est occupée de Caterham et Manor par le passée. Les 400 salariés de Force India ont en revanche un atout que les deux autres équipes n’avaient pas pour rester en F1, leur travail a permis à l’équipe d’être 4e du championnat la saison passée. Une vente devrait certainement arriver rapidement dans l’été, le duo Mallya-Roy devrait récupérer une somme leur permettant de faire face à leurs ennuis.

L’équipe sera t-elle une équipe Mercedes B avec BWT comme partenaire ? Deviendra t-elle Russo-Canadienne avec les Familles Stroll-Mazepin ? Une chose est quasi-sur, la piste Rich Energy s’éloigne, et l’équipe s’assure un avenir à court terme. Un fournisseur non précisé menaçait de faire fermer l’équipe si il n’était pas payé. Ce qui est donc impossible sous le régime d’administration actuel.

Espérons un rachat rapide de Force India, cette équipe à un gros potentiel sportif. Actuellement 5e du championnat malgré des caisses vides.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s