PLÉTHORE LC-750 – Un rêve et de belles promesses

HTT AutomobileÉlectronicien de métier, Luc Chartrand a travaillé dans les domaines de l’aéronautique et de l’avionique mais sa principale passion est l’automobile. Au milieu des années 90, il fait plusieurs croquis et esquisses de son supercar de rêve et en 1998 il fabrique une maquette à l’échelle 60% qui lui permettra de trouver un premier client, qui malgré l’état embryonnaire du projet, accepte de verser un dépôt pour une première voiture.

Ce client se nomme Carl Descoteaux, un chirurgien-dentiste passionné de mécanique qui deviendra associé de Luc dans la société Locus Technologies fondé en 2000. Travaillant maintenant uniquement sur ce projet, Chartrand produit en 2002/03 une maquette grandeur nature qui sera suivi par un premier prototype dévoilée le 19 Janvier 2007 lors du Salon de l’auto de Montréal (selon les dires de la compagnie il s’agit d’une version de pré-production mais les photos montrent clairement qu’il s’agit d’un show car). Un V8 GM de 8.2 litres devant propulser le supercar dans le futur est également exposé.

De couleur noire, la Locus Pléthore LC-750 est présenté par Carl Descoteaux et Sébastien Forest, un avocat spécialisé en gestion internationale qui à connu Carl au HEC (Hautes Études Commerciales) avant que ce dernier ne se réoriente en médecine dentaire. Actionnaire à partir de 2006, Forest se joindra à titre de président en 2008 à Locus Technologies qui prendra une nouvelle identité : HTT Technologies (pour High Tech Toys)

Grâce aux démarches de Forest, HTT obtient une aide financière pour recherche et développement de la part du Ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation du Québec ainsi que de l’Agence de développement économique du Canada.

Cet apport permet à Chartrand et son adjoint John Dorrington de fabriqué un nouveau prototype de pré-production. La Plethore LC-750 peut accueillir 3 passagers et tout comme la McLaren F1 (supercar fabriqué de 1993 à 98) elle a une position de conduite centrale. Fabriquée en fibres de carbone (châssis et carrosserie), une cage de sécurité en chromoly est intégré à la structure ce qui permettra d’utilisé la voiture en course. Côté propulsion, elle est équipée d’un moteur General Motors V8 turbo de 6.2 litres (le LS9 qui équipe la Corvette ZR1) en position centrale arrière qui grâce aux modifications apporté par Pratt & Miller (préparateur des Corvettes en endurance) produit comme le nom du véhicule l’indique, 750 chevaux/vapeur. Dans un souci d’économie, plusieurs éléments de la LC-750 proviennent de véhicule de série : pare-brise avant = Dodge Neon 2000, vitres latérales = Toyota Celica, feux avants = Chrysler PT Cruiser, feux arrière = Ford Thunderbird, suspension = Corvette Z06.

Cet exemplaire, fait la tournée des salons en commençant par le SEMA show de Las Vegas en 2009. Suivent ensuite l’encan Barrett-Jackson en Arizona, le salon de l’auto de Toronto en Février 2010 avant de franchir l’Atlantique pour sa première européenne au salon Top Marques de Monaco à la mi-Avril (www.youtube.com/watch?v=KpbFPWzVU4U) d’où il reviendra endommager par le transport (selon HTT).

Cette tournée aura permis de décroché 6 commandes ferme au prix de 495 000$ canadiens, une réduction visant à promouvoir les ventes, puisque HTT prévoit vendre les modèles subséquents 750 000$. Cependant, il reste beaucoup de travail à faire puisque le modèle de production sera très différent du proto de pré-production. La boîte de vitesse manuelle à 6 vitesses sera remplacé par une séquentielle, le véhicule sera allongé d’une dizaine de centimètre ce qui permettra de reculé le moteur et d’agrandir l’habitacle de 30 centimètres. De plus, la largeur du véhicule devra être réduite de 8cm puisqu’elle est trop large pour être transportée dans un conteneur standard. Des modifications mineures selon le constructeur qui obtiendra l’homologation routière du véhicule pour le Canada en Décembre 2010.

Pour l’édition 2011 de l’annuel québécois ‘Le guide de l’auto’, le chroniqueur Marc Lachapelle est le premier journaliste à tester la voiture (équipé d’un moteur produisant 505 ch/v au lieu du 750) sur le circuit routier de l’autodrome St-Eustache. Promenade du dimanche plutôt qu’essais puisque HTT refusa que sa voiture soit pousser, ne pouvant prouver les dires de la compagnie qui affirme que son véhicule peux passer du 0-100 km/h en 2.8 sec et atteindre une vitesse maximale de 397 km/h. De bien belles affirmations mais qui n’ont jamais été démontrées, la voiture n’a jamais été en soufflerie, seul des tests en modélisation 3d ayant été effectués.

Le 16 janvier 2011, Carl Descoteaux & Sébastien Forest participe à l’émission anglo-canadienne ‘Dragon’s Den’ dans laquelle ils demandent un investissement de 1.5 millions canadiens en échange de 20% de leur entreprise. Les entrepreneurs Robert Herjavec (Herjavec Group) et William Brett Wilson (Canoe Financial) leurs offres plutôt 1 million (500 000$ chacun), 500 000$ en prêt et demandent de pouvoir acheter trois véhicules au coût de production (soit 250 000$) dont le premier exemplaire au Canada. Descoteaux et Forest acceptent l’offre qui est conditionnelle à un essai sur piste par Herjavec. Lors de celui-ci sur le circuit ICAR à Mirabel, la LC-750 conduite par Luc Chartrand voit sa transmission rendre l’âme après une centaine de mètres et l’offre du duo disparaître. (www.cbc.ca/dragonsden/pitches/htt-plethore-supercar)

Malgré tout, la visibilité apportée par le passage à l’émission, permet à HTT de se trouver un nouveau partenaire, Hans Herchen qui ne permettra pas à la compagnie de livré ses premiers exemplaire en 2011 comme prévu. Les années subséquentes se feront silencieuse pour HTT dont le compte Facebook n’a pas été mis à jour depuis Septembre 2012 alors que Chartrand et Forest ont quitté le navire.

Dans une entrevue au journal ‘La Presse’ en Mars 2016, Descoteaux affirme que le développement de la voiture a continué et que la motorisation sera revue. Un important partenariat en ce sens devant être signé très bientôt. 2 ans plus tard, aucune nouvelle et le site internet de la compagnie n’est plus.

Combien de Pléthore LC-750 ont été construite? Malgré les différentes couleurs, seul 2 prototypes de pré-production auraient été produits.

Si vous voulez conduire la LC-750, elle est disponible dans le jeux Asphalt 8: Airborne

SITE INTERNET (version archivé) : https://web.archive.org/web/20130816120151/http://www.httsupercar.com/

FACEBOOK : www.facebook.com/httautomobile/

PUBLICITÉ MENTOS DE 2011 DANS LAQUELLE LA PLÉTHORE APPARAÎT: https://youtu.be/1ISU11ANfRE

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s