Boss GP, retour sur la course de Brno

Le week-end dernier avait lieu en République Tchèque le Masaryk Racing Days sur le circuit de Brno. L’occasion pour retrouver la série Boss GP qui entame son avant-dernière manche de la saison 2018.

La Formule Libre a pu compter sur 15 engagés pour cette épreuve. Trois Formule 1 en catégorie OPEN, la Toro Rosso STR1 Cosworth de l’équipe Top Speed pilotée par Ingo Gerstl tenant du titre et en tête du championnat 2018. La Benetton B197 Judd du team Penn Elcom Racing de l’Américain Phil Stratford. Ainsi que la Super Aguri SA06 Cosworth de Wolfgand Jaksch (F Xtreme Racing Team). Dans la catégorie FORMULA pas moins de 11 Dallara GP2 et 1 Lola Auto GP.

Ingo Gerstl une nouvelle fois intouchable

L’Autrichien qui domine la saison et sa catégorie aurait pu une nouvelle fois faire le grand chelem ce week-end, hélas pour lui, il a trouvé Salvatore De Plano (MM International Motorsport – Dallara GP) lors de la seconde séance d’essais libres pour le devancer et surtout un ennui mécanique pour le coincer dans son garage. Ingo Gerstl et sa Toro Rosso enlèvent tout de même la première séance d’essais libres et signe la pole position.

Red Bull peste en Formule 1 avec des résultats pas à la hauteur de leur investissement, la marque autrichienne est en revanche ravis de voir une de ses voitures, avec ses couleurs et un pilote de sa nationalité brillé en Boss GP. Le pilote de la STR1 remporte les deux courses devant Phil Stratford et Wolfgand Jaksch dans le même ordre.

Marc Faggionato (Zig-Zag – Dallara GP2) remporte les deux courses dans la catégorie FORMULA. Au classement, Ingo Gerstl reste premier avec 258 points au général et de la catégorie OPEN, Florian Schnitzenbaumer, l’équipier de Gerstl sur Dallara GP2, avec 196 points quant à lui pointe en tête de la catégorie FORMULA.

Ingo Gerstl (1ère place OPEN) : « Tant mieux pour les fans, s’ils aiment ce qu’on fait. Le spectacle était génial, c’est ce qu’il nous fallait. »

Marc Faggionato (1ère place en FORMULE) : « C’était vraiment bien. Parfois, c’était assez proche des autres. C’est bien qu’à la fin, j’ai pu rouler plus vite que les deux voitures OPEN devant moi. Mais depuis le fond, je ne peux pas faire plus. Demain, je dois repartir de l’arrière. J’espère que ça va encore marcher comme ça. »

Phil Stratford (2e place OPEN) : « J’aurais dû mener six tours de plus, puis j’aurais gagné. En fin de compte, j’ai divisé le rythme pour garder une longueur d’avance sur Wolfgang. »

Bernd Herndlhofer (2ème place en FORMULE) : « Bonne course et bon résultat, mais je n’arrive toujours pas à gérer la voiture comme je le souhaite. Le set-up de la voiture n’est pas assez bon, je suis sûr que je peux encore m’améliorer ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s