Retour d’un motoriste indépendant en F1, l’Arlésienne

Liberty Media et la FIA avaient déclarés vouloir simplifier la réglementation moteur pour attirer de nouveaux motoristes et surtout un motoriste indépendant. L’union Aston Martin/Red Bull avec un financement TAG Heuer s’était montrée intéressée. Les noms de Judd, Ilmor et Cosworth ont été évoqué comme indépendant plus ou moins intéressé. Plusieurs constructeurs ont aussi fait part d’un possible intérêt, comme le groupe VAG (Volkswagen-Audi-Porsche) via un retour de Porsche en F1. Il semblerait que sous la pression commune de Ferrari/Mercedes/Renault, les dirigeants de la F1 revoient fortement à la baisse leur exigence de simplification du règlement moteur.

Lire la suite

Publicités

[Boss GP] Retour sur la course d’Assen

Le week-end dernier, le circuit d’Assen au Pays-Bas recevait la cinquième manche du championnat Boss GP. Une compétition de Formule Libre, regroupant des Formule 1 et d’autres monoplaces. Seulement dix engagés pour cette manche de reprise, mais le spectacle était là. Trois F1, la Toro Rosso STR1 Cosworth du team Top Speed du champion en titre et actuel leader Ingo Gerstl. Phil Stratford (Penn Elcom Racing) et sa Benetton B197 à moteur Judd étaient présents, ainsi que Wolfgang Jaksch (F Xtreme Racing Team) sur une Super Aguri SA06 Cosworth. Les sept autres engagés l’était tous avec des Dallara modèle GP2.

Lire la suite

Avec Copersucar Fittipaldi Automotive le Brésil à son constructeur de F1

En 1975, Wilson Fittipaldi, pilote de F1 et frère aîné d’Emerson Fittipaldi, fonde l’écurie Fittipaldi Automotive après le second sacre de son frère en Formule 1. Le Brésil vibre au son de la F1, Wilson également pilote réuni plusieurs entreprises brésiliennes autour de son projet de créer le premier constructeur de F1 du Brésil. Copersucar une société brésilienne spécialisée dans l’alcool et le sucre devient le sponsor titre de l’équipe Fittipaldi Automotive renommée Copersucar-Fittipaldi.

Lire la suite