Imbroglio judiciaire chez Stroll-Force India à Spa

La Formule 1 reprend ses droits ce week-end dans les Ardennes Belge sur le célèbre circuit de Spa. Pendant la trêve estivale, Fernando Alonso a annoncé son départ de la F1, Pierre Gasly à signé chez Red Bull Racing pour 2019, Carlos Sainz Jr. chez Mclaren ou encore Daniel Ricciardo chez Renault. Mais c’est surtout le rachat complet de l’écurie Sahara Force India F1 Team par Lawrence Stroll (le père de Lance Stroll) qui tient en haleine le paddock. La famille Mol qui détenait 10 % de l’équipe, via Orange Holding, Sahara Group et Vijay Mallya (le propriétaire principal) ont tous signé la vente.

Lire la suite

Publicités

Force India sauvé du naufrage par ses créanciers ?

L’écurie Force India, engagée sous le nom officiel de Sahara Force India Formula One Team, a été placée sous le régime d’administration judiciaire en Grande-Bretagne, équivalent en France du « Redressement Judiciaire » au tribunal de commerce.

Beaucoup de journaux et sites titrent, « Sergio Perez fait placer Force India sous administration judiciaire » pour une question de salaires non payés. La réalité est bien plus compliquée que cela. Le management de Sergio Perez fait également partie des initiateurs de l’action, mais au même niveau que Mercedes le motoriste de l’équipe et BWT le plus gros sponsor de l’écurie.

 

Force India 2018

Force India 2018 – Wikipedia

Lire la suite

Force India dernière saison en 2018 ?

Force India F1 Team est né du rachat par l’homme d’affaires indien Vijay Mallya, propriétaire de la marque Kingfisher notamment, et de Michiel Mol, copropriétaire de Spyker F1, de l’écurie Spyker F1 à Spyker Cars. L’écurie fait ses débuts en F1 en 2008 avec Giancarlo Fisichella et Adrian Sutil comme pilotes titulaire et Vitantonio Liuzzi comme pilote de réserve. L’écurie a gardé le moteur Ferrari hérité de Spyker F1. La première saison est difficile, aucun point n’est marqué, l’équipe est abonné aux dernières places. Lire la suite